Mouse Guard: What You Fight For

Brèches

Lockhaven, début de l'automne 1153

L’Assemblée de la Garde est appellée, devant un Rand dépassé par les événements, et tous se préparent à une rencontre qui promet d’être pleine de rebondissements. En attendant, Calum et Edan vont négocier avec Bertom (pour vendre les oeufs d’araignées qui constituent leur butin de guerre), et il leur dit qu’il ne connaît pas vraiment l’état de la matriarche, tout en achetant leurs oeufs à vil prix. Calum le taquine sur le fait que la matriarche est probablement tombée malade en mangeant sa cuisine, mais Bertom n’a pas vraiment le coeur à rire. En sortant, Edan aperçoit du coin de l’oeil une figure familière

Godwin va voir Lendra, pour lui montrer la lettre, elle lui conseille de ne pas trop en parler. Kieron quant à lui va voir Erard, qui lui fait vider des alvéoles et fumigèner des abeilles pour lui calmer l’esprit. Il lui parle de Negash surtout, ce à quoi Erard lui confirme qu’il s’agit d’un objet autrement plus puissant que ce qu’il croyait. Kieron lui demande en quittant “tu faisais quoi quand tu étais actif dans la garde?” ce à quoi le vieil apiculteur lui répond “Il était temps que tu poses la question… mais c’est pas pas de tes affaires”.

L’assemblée débute en trombe: Annika attaque la patrouille derechef et les accuse d’avoir apporté des problèmes jusqu’à Lockhaven. Elle propose une attaque sans riposte, pour régler le tout d’une manière décisive. Lendra et Godwin interviennent et proposent plutôt de “voir ce qu’elles veulent” par voie diplomatique. Un mélange de proposition d’Annika et d’assentiment de Lendra décide que ça devrait être la patrouille de Godwin qui soit la délégation. Le vote (un vote simultané mais ouvert avec des pierres blanches/noires qui montre le sens du vote de chacun) donne la faveur à la délégation, la patrouille de Sienna a été unanime (tout comme la patrouille, d’ailleurs).

Vient ensuite le “procès” d’Aubrey. Elle parle du culte du scolopendre, de son faible pour la substance d’ombre, et de ce que Morton vise à faire à Seyan. Stupeur et consternation générale, mais les souris n’y croient pas vraiment. Elle laisse son sort entre les mains des souris, sans y croire vraiment non plus à son tour. Annika parle d’exil ou de cachots, et l’une des propositions est en ce sens. L’autre proposition est que la patrouille se porte garante d’Aubrey avec leurs capes. À force de discussions, il est établi que cela ne sera que jusqu’au réveil de la Matriarche, qui décidera alors quoi faire. Le vote revient … NOIR, i.e. pour mettre Aubrey au Cachot, mais Rand rend la décision de la laisser sous surveillance. Dans une discussion avec Godwin après, il lui dira que s’il ne s’était pas abstenu, il l’aurait lui aussi envoyé au cachot. Godwin tente de parler de la lettre, mais Lendra lui fait comprendre d’un signe que ce n’est pas une bonne idée.

Le soir venu, Godwin va voir Erard et discute avec le vieux garde, occupé à récurer énergiquement une alvéole. Il lui montre la lettre, ce dernier est interloqué et va se pencher sur l’affaire. Calum va voir Aeren, mais le trouve écroulé, le pouls très lent, comme endormi et impossible à réveiller. Il alerte les gens. Au même moment Godwin va voir la Matriarche, la trouve dans un état similaire à Aeren (ce qu’il discutera avec les autres par la suite). En quittant il convainc Rand de prendre du sommeil, lui qui semblait brûler la chandelle par les deux bouts.

Kieron va voir Delvin, qui n’a cure de lui, et va conséquemment se paqueter après dans le Mess Hall, où il est réveillé par une énorme belette fantômatique (!) qui l’avertit que quelqu’un s’en vient, pour aller ailleurs, mais qu’il est suspicieux. Il parle souris mais est très condescendant (“vous vous ressemblez toutes”). Kieron va chercher Edan, qui suit l’intrus, constate qu’il va parler aux Belettes, et rentre. Il lui tend une “embuscade” pour savoir de qui il s’agit, est c’est au bout d’une échauffourée qu’il voit qu’il s’agit de ”/characters/bastian" class=“wiki-content-link”>Bastian le forgeron, qui l’égratigne avec sa hache. Il sonne l’alarme mais on s’aperçevra par la suite qu’il a fui à dos de lapin.

Godwin montrera aussi la lettre à Rand, qui en prend acte mais ne sait pas quoi en faire (il demande à Godwin “je commence à croire comme Annika que vous n’apportez que des problèmes”). Le lendemain, c’est le temps de la rencontre avec les belettes. La reine Narua réclame réparation pour leurs transgressions de leur territoire, et pour avoir nié au roi Abraxès une mort dans l’honneur. Elle reconnaît Aubrey, et sait qui ils sont (ce traître de Bastian!). Elle re-veut en plus l’épée Negash, mais reconnaît qu’elle appartient maintenant aux souris, ayant été obtenu en combat (même inégal). Elle est légèrement secouée quand on la confronte au fait qu’elle avait un espion dans les murs, mais affirme “qu’il a eu son utilité”. Les souris proposent éventuellement un duel, ce que la reine accepte, se désignant elle-même comme Champion. Elle choisit Lockhaven comme lieu, et eux répondent qu’ils doivent demander à leur chef. Rand rejette sur Godwin la décision de sacrifier une souris en duel, lui remettant sur le nez ses propos sur l’importance d’une souris lors du sauvetage de son frère pendant la guerre.

N’empêche, la nuit n’est pas réparatrice pour Kieron ni pour Calum, qui étrangement ne s’en sentent pas reposés du tout.

Comments

LexMajor

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.